Des missiles chinois survolent…

50 times Rejected from Adsense… Previous post 50 times Rejected from Adsense…
Opencart Advance Author Module Next post Opencart Advance Author Module

26 thoughts on “Des missiles chinois survolent…

  1. pour ceux qui recherche des contenu originale concernant les crimes, mystères, disparition, enquêtes, je vous conseille la chaine mysterium investigation

  2. Les Chinois font ce qu'ils ont à faire. Les riquains ne sont que criminels et manigances.. Et poussent les deux plus grandes puissances la Chine et la belle est grande RUSSIE A faire la guerre nucléaire.. Tout a commencé avec les restrictions de Biden envers MR POUTINE… Et le macron a suivi.. Et cette Europe.. HONTEUX ET MAINTENANT LES FRANÇAIS SUBISSENT LA PAUVRETÉE AUGMENTATIONS ECT… LE Macron a reçus à L'ELISEY L'arabe assassin tortues femme réduites au néant… Et journaliste assassiné dans l'acide… Macron degueu…
    Et osé faire morale..
    S'il veut le Président POUTINE.. RÉDUIT E' CONFETTIS L'EUROPE EN QUATRES SECONDES AVEC SON PETIT MISSILE NUCLÉAIRE QUE PERSONNE NE POSSÈDE… ET S'IL ARRIVAIT QUELQUE CHOSE A MR POUTINE SON REMPLAÇANT EST PARAIT'IL DEUX FOIS PLUS DURE.. ENGO SUR LES NEWS LA 16.. VOLA DE CELA 2 MOIS.. LES CHINOIS ET LA RUSSIE ENSEMBLE… CE SERAIT UN MALHEUR..
    QUE macron sans majuscules.. S'occupe de la FRANCE 🇫🇷 de la racaille mudulmane.. Assassine.. Drogue.. Pauvre FRANCE..
    Macron ne doit pas être gène.. De la hausse.. Nouri logé.. Déplacements.. Ect a bon compte..Mr ZEMOUR au secours..

  3. A ma connaissance, lorsque le gouvernement républicain nationaliste chinois a perdu la guerre contre les tenants du parti communiste, sur le terrain de la Chine continentale, il s'est réfugié sur une part insulaire du territoire chinois appelée aujourd'hui Taïwan; comme la Chine communiste n'avait pas la capacité militaire de déloger ce gouvernement de l'île, et que ce gouvernement initialement légitime pour la chine toute entière n'était pas en mesure de reprendre la Chine continentale tombée sous la férule du parti communiste, un arrangement de fait avait été mis en place, qui satisfaisait tout le monde, pour un temps.
    Ni le pouvoir communiste sur le continent, ni le pouvoir républicain nationaliste de Taïwan ne souhaitaient une scission de la Chine, puisque ces deux pouvoirs avaient la prétention de régner un jour sur le pays ENTIER et UNI: Taïwan attendait donc posément que le système communiste, profondément absurde dans son principe, s'effondre de lui-même sur le continent, à la manière de l'URSS; la Chine communiste pour sa part prévoyait que le pouvoir autoritaire du gouvernement nationaliste ne pourrait faire face aux besoins d'une île surpeuplée, sans grandes richesses et peu développée.
    C'est ainsi que les deux parties inventèrent un concept très chinois (le subtile et complexe adage: ''un Etat, deux système'') permettant d'admettre qu'un état dont tout le monde reconnaît l'unité historique peut avoir en son seins deux zones gérées par des institutions différentes. Chacun y trouvait son compte sur le plan économique, et la situation aurait pu durer mille ans.

    Il se trouve que tous les pronostics ont été déjoués:

    -la Chine communiste a tenu bon, en développant un capitalo-communisme très chinois (communisme à visage mercantile) faisant de la Chine continentale l'atelier (à bon marché) du monde développé; le pays s'est donc massivement enrichi par sa capacité de travail et d'innovation, aidé en cela par la stupidité du monde occidental prêt à délocaliser ses productions et ses technologies en Chine pour grappiller quelques profits; l'ennui c'est que cet enrichissement à servi à construire une armé de premier plan, dont la mission est de terrifier ce qui est resté le pire ennemi du communisme chinois dans la tête de ses dirigeants: le monde démocratique, Etats Unis en tête.
    Entretemps, la chine communiste s'est attachée à exploiter à son seul profit les conséquence de la formule ''un état, 2 systèmes'', en captant la représentation du pays dans le monde, et surtout à l'ONU (au titre de son milliard et demi d'habitants) au détriment de Taïwan, en tentant de faire croire qu'elle pouvait s'ébattre dans l'espace aérien ou maritime de Taïwan (pas de violation puisque c'est un seul et même pays), en prétendant interdire ou permettre la visite de dirigeants étrangers dans l'île; toutes prétentions qui deviennent rapidement intolérables.

    -Taïwan a tenu bon, avec sa population hyper-formée, laborieuses , pacifique, combinant l'enthousiasme au travail et l'inventivité: les personnes douées de grosses capacités s'y épanouissent en liberté, ce qui confère au pays une réussite scientifique, technologique et industrielle indubitable; cette île est devenue une démocratie de bon niveau, un pays riche, et un partenaire de haut niveau pout le monde développé, démocratique en particulier.

    la situation aurait pu perdurer, mais comme le niveau d'armement de la chine continentale lui donne théoriquement les moyens d'envahir Taïwan, et comme elle en a grande envie, la chine continentale donne un sens de plus en plus restrictif à la formule '''un état deux systèmes'' (on a vu le résultat final à Hon Kong), de telle sorte que la moindre initiative de Taïwan ou des ses alliées dans cet zone soit présentée bruyamment comme une provocation, et justifie des extravagances militaire en crescendo;

    C'est cette attitude mortifère, évidemment dangereuse qui doit cesser

  4. bravo a la chine, les américains n'arrive pas a avaler la vériter et réaliser que le monde na plus peur d'eux et leur défit maintenan, bravo a la population mondial faut qu'on change la donne maintenant, le temps de l'Occident et arriver a la fin, laisser place au autre silvouplait bande de dictateur intellectuelle hehehehe

  5. Après l'Ukraine armez donc Taïwan… Vous n'êtes plus à 1 ineptie près, les mé(r)dias + les mozart de la stratégie 😂😂😂 À l'allure où vous allez, la 3ème guerre mondiale n'est pas loin et l'incommensurable bêtise de cette vieillissante élite américaine est consternante !

  6. 1, Que les Francais sachent, la guerre civile CHINOISE qui a commencé en 1945 s'opposant le ROC et le PRC n'est toujours pas officiellement terminé. Donc, la Chine est encore un pays en guerre civile. C'est avec ce clé là, vous pouvez comprendre cette situation complexe.

    2, Les états-unis ont jouer sur les mots "acknowledge" dans leur version de la politique d'unicité de la Chine, pour préserver une sorte d'ambiguïté, mais ce n'est pas le cas de tout le monde. La France, dans les deux documents fondateurs de la relation bilatérale franco-chinoise déclare sans ambiguïté ainsi:

    – Communiqué conjoint franco-chinois, en date du 12 janvier 1994:

    La partie chinoise a réaffirmé sa position de principe constante sur le problème de Taïwan. La partie française a confirmé que le gouvernement français reconnaît le gouvernement de la République Populaire de Chine comme l'unique gouvernement légal de la Chine, et Taïwan comme une partie intégrante du territoire chinois.

    -Communiqué conjoint franco-chinois, en date du 26 octobre 2006:

    La partie française réaffirme le principe de l'unicité de la Chine. Elle s'oppose à toute initiative qui accroîtrait les tensions dans le Détroit de Taiwan et conduirait à l'« indépendance de Taiwan ». Elle souhaite un règlement pacifique de la question de Taiwan par le dialogue.

    3, Non, la démocratie à Taiwan ne dérange pas la Chine continentale, et la relation entre les deux rives était très bonne entre 2008 et 2016. Le président de PRC Xi Jinping et le président de ROC (Taiwan) Ma Ying-jeou se sont rencontré en 2015 à singapour dans une ambiance amicale, la première fois depuis 1945. La tension d'aujourd'hui date de 2016, lorsque le présidente de Taiwan Tsai Ing-wen refusait de reconnaître le consensus de 92 qui dit qu'il y a une seule chine malgré la division existante des deux gouvernements. Le consensus de 92 a été le cadre politique minimal qui a pu assurer une coopération prospère et une paix durable entre les deux rives. . C'est le gouvernement de Taiwan actuel qui change le statu quo et qui doit porter la responsabilité pour cette montée de tension.

  7. Ces américains ont quelques problématiques psychologiques, selon Washington, si les missiles chinois traversent Taïwan donc c'est une provocation ! Entre les États-Unis et la Chine qui provoque qui ?

  8. A ma connaissance, lorsque le gouvernement républicain nationaliste chinois a perdu la guerre contre les tenants du parti communiste, sur le terrain de la Chine continentale, il s'est réfugié sur une part insulaire du territoire chinois appelée aujourd'hui Taïwan; comme la Chine communiste n'avait pas la capacité militaire de déloger ce gouvernement de l'île, et que ce gouvernement initialement légitime pour la chine toute entière n'était pas en mesure de reprendre la Chine continentale tombée sous la férule du parti communiste, un arrangement de fait avait été mis en place, qui satisfaisait tout le monde, pour un temps.
    Ni le pouvoir communiste sur le continent, ni le pouvoir républicain nationaliste de Taïwan ne souhaitaient une scission de la Chine, puisque ces deux pouvoirs avaient la prétention de régner un jour sur le pays ENTIER et UNI: Taïwan attendait donc posément que le système communiste, profondément absurde dans son principe, s'effondre de lui-même sur le continent, à la manière de l'URSS; la Chine communiste pour sa part prévoyait que le pouvoir autoritaire du gouvernement nationaliste ne pourrait faire face aux besoins d'une île surpeuplée, sans grandes richesses et peu développée.
    C'est ainsi que les deux parties inventèrent un concept très chinois (le subtile et complexe adage: ''un Etat, deux système'') permettant d'admettre qu'un état dont tout le monde reconnaît l'unité historique peut avoir en son seins deux zones gérées par des institutions différentes. Chacun y trouvait son compte sur le plan économique, et la situation aurait pu durer mille ans.

    Il se trouve que tous les pronostics ont été déjoués:

    -la Chine communiste a tenu bon, en développant un capitalo-communisme très chinois (communisme à visage mercantile) faisant de la Chine continentale l'atelier (à bon marché) du monde développé; le pays s'est donc massivement enrichi par sa capacité de travail et d'innovation, aidé en cela par la stupidité du monde occidental prêt à délocaliser ses productions et ses technologies en Chine pour grappiller quelques profits; l'ennui c'est que cet enrichissement à servi à construire une armé de premier plan, dont la mission est de terrifier ce qui est resté le pire ennemi du communisme chinois dans la tête de ses dirigeants: le monde démocratique, Etats Unis en tête.
    Entretemps, la chine communiste s'est attachée à exploiter à son seul profit les conséquence de la formule ''un état, 2 systèmes'', en captant la représentation du pays dans le monde, et surtout à l'ONU (au titre de son milliard et demi d'habitants) au détriment de Taïwan, en tentant de faire croire qu'elle pouvait s'ébattre dans l'espace aérien ou maritime de Taïwan (pas de violation puisque c'est un seul et même pays), en prétendant interdire ou permettre la visite de dirigeants étrangers dans l'île; toutes prétentions qui deviennent rapidement intolérable

    -Taïwan a tenu bon, avec sa population hyper-formée, laborieuses , pacifique, combinant l'enthousiasme au travail et l'inventivité: les personnes douées de grosses capacités s'y épanouissent en liberté, ce qui confère au pays une réussite scientifique, technologique et industrielle indubitable; cette île est devenue une démocratie de bon niveau, un pays riche, et un partenaire de haut niveau pout le monde développé, démocratique en particulier.

    la situation aurait pu perdurer, mais comme le niveau d'armement de la chine continentale lui donne théoriquement les moyens d'envahir Taïwan, et comme elle en a grande envie, la chine continentale donne un sens de plus en plus restrictif à la formule '''un état deux systèmes'' (on a vu le résultat final à Hon Kong), de telle sorte que la moindre initiative de Taïwan ou des ses alliées dans cet zone soit présentée bruyamment comme une provocation, et justifie des extravagances militaire en crescendo;

    C'est cette attitude mortifère, évidemment dangereuse qui doit cesser

  9. Très ingrats ces américains, ils ont fait des déclarations tapageuses avec l'Ukraine sur leur protection, mais voici Poutine qui a montré une petite capacité de ce que son armée et son économie peuvent faire et voilà que les USA ont abandonné l'Ukraine pour aller provoquer le dragon somnolent.
    Quand ce dernier va commencer à cracher un peu de larve, ils vont encore les abandonner pour aller où cette fois-ci ?
    Chez les extra terrestres je parie😂😂😂😂😂😂

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

error: Content is protected !!